Santé: le vaccin antipoliomyélitique inactivé introduit au Togo

Image Description
Santé
Une administration du vaccin oral contre la polio.

Le Togo continue sa lutte contre la poliomyélite. Et dans ce cadre, pour renforcer le système immunitaire des enfants et assurer leur protection contre cette maladie contagieuse, le pays annonce l’introduction le jeudi 4 octobre du  Vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI) dan sa vaccination de routine.

Aucun cas de poliomyélite n’a été détecté au Togo depuis mars 2009: une satisfaction pour les autorités togolaises qui restent tout de même vigilant, continuant leur bataille contre cette maladie qui frappe particulièrement les enfants de moins de 5 ans, les conduisant parfois à la mort.

Mardi, le ministre de la santé et de la protection sociale, le Professeur Moustafa Mijiyawa, a cours d’une conférence de presse, annoncé l’introduction du vaccin antipoliomyélitique inactivé (VPI) en complément au vaccin antipoliomyélitique oral (VPO) déjà existant.

« Nous voulons introduire la forme injectable du vaccin antipoliomyélitique qui lutte contre les trois (3) de poliovirus en l’occurrence les types 1, 2 et 3. Ce qu’on utilisait, c’est la forme orale qui lutte contre deux souches à savoir les types 1 et 3. Si on l’administre à l’enfant, il ne pas avoir l’immunité du type 2 », a expliqué le docteur Amévé Boko, chef division immunisation au ministère de la santé.

Selon lui, « l’introduction du vaccin antipoliomyélitique inactivé est une assurance pour les enfants vaccinés de ne plus être victime de ce virus ». Raison pour laquelle, ajoute-t-il, le Togo a jugé bon d’ajouter la forme injectable qui couvre les trois (3) types de poliovirus. « C’est un vaccin sûr et très efficace qui permet à l’enfant d’avoir une immunité solide », a-t-il déclaré.

Une déclaration corroborée par le représentant de l’Organisation Mondiale de la Santé au Togo, Dr Seydou Coulibaly soulignant que l’introduction de ce vaccin dans la vaccination de routine du pays permettra de renforcer l’immunité des populations contre la poliomyélite et d’améliorer les couvertures vaccinales.

Précisant par ailleurs que « l’introduction de la forme injectable du vaccin antipoliomyélitique au Togo en vue de renforcer l’immunité des enfants rassure d’autant plus que la sous-région n’est pas très reluisante compte tenu du fait qu’il y a déjà deux (2) cas détectés au Niger », il n’a pas manqué de rassurer les autorités du plein soutien de son organisation afin de  « trouver les voies et moyens pour lutter contre cette maladie ».

Pour rappel, cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite qui a prévu le retrait progressif de tous les vaccins antipoliomyélitiques oraux (VPO) et l’introduction du VPI afin d’éradiquer complètement la poliomyélite.

Grâce aux efforts mondiaux de l’OMS et de ses différents partenaires, aucun cas de poliomyélite n’a été signalé au Togo depuis mars 2009.

 


AfricaWeb is an independent journalism company dedicated to in-depth reporting and high-quality investigative about the issues that matter most to Africans.

Sur le meme sujet