Gabon : la santé d’Ali Bongo Ondimba au programme de la cour d’appel de Libreville

Image Description
Politique
Le président Ali Bongo Ondimba lors du conseil des ministres du mardi 26 février 2019, à Libreville. © Présidence de la République du Gabon.

L'état de santé d'Ali Bongo Ondimba sera évoqué lundi 15 juillet devant la cour d'appel de Libreville, à l’initiative du collectif « Appel à agir », qui réclame un examen médical du chef de l’État.

La défense d’Ali Bongo Ondimba et le collectif « Appel à agir » sont convoqués par la première chambre civile et sa présidente Paulette Akolly, lundi 15 juillet à 9h30. Le tribunal devra décider si, oui ou non, il autorise l’envoi d’un expert auprès du président gabonais afin d’examiner l’état de santé de ce dernier.

« Appel à agir », qui multiplie les causeries à Libreville pour mobiliser les Gabonais, avait introduit en mars 2019 une requête auprès du tribunal pour désigner un expert chargé de déterminer si Ali Bongo Ondimba est apte à assumer ses charges de chef de l’État après son accident vasculaire cérébral d’octobre 2018.

Le collectif, composé du député de l’Union nationale Maxime Minault Ebeyard, de Jean-Gaspard Ntoutoume Ayi, de Marc Ona Essangui ou de Noël Bertrand Boundzanga, estime qu’un tel examen médical pouvait ouvrir la voie à la déclaration d’une vacance de pouvoir. Il avait été débouté, début mai, en première instance, avant d’interjeter appel.

Jeune Afrique

AfricaWeb is an independent journalism company dedicated to in-depth reporting and high-quality investigative about the issues that matter most to Africans.

Sur le meme sujet